Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Ouvrages de base sur le bouddhisme et la méditation et sélection d'ouvrages des enseignants de Terre d'Eveil

 

C

« Le révérend Rahula a reçu selon toutes les règles la formation traditionnelle d'un moine bouddhiste à Ceylan et revêtu d'éminentes fonctions dans un des principaux instituts conventuels (Pirivena) de cette île où la Bonne Loi fleurit depuis le temps d'Asoka et a conservé jusqu'à nos jours toute sa vitalité.

« Le livre qu'il a bien voulu me demander de présenter au public occidental est un exposé lumineux et accessible à tous des principes fondamentaux de la doctrine bouddhique, tels qu'on les trouve dans les textes les plus anciens, ceux qu'on appelle en sanscrit " la Tradition " (Agana) et en pali " le Corpus canonique " (Nikaya), et auxquels le révérend Rahula, qui en possède une connaissance incomparable, se réfère constamment et à peu près exclusivement. »

Paul Demiéville

Une pratique simple du bouddhisme. Méditer - Pourquoi ? Comment ? Le but de la méditation est la transformation personnelle. Elle nettoie la pensée de ce qu'on peut appeler des "irritants psychiques" comme la convoitise, la jalousie, qui nous tiennent enchevêtrés dans une servitude émotive. Et la vie devient paisible, au lieu d'être une lutte. Enseignant la plus ancienne forme de méditation bouddhique, l'auteur a conçu ce livre comme un véritable manuel pratique qui permet au lecteur de développer ses capacités et de progresse pas à pas vers un idéal de bonheur et de paix.

Par l'auteur de "Méditer au quotidien" et "Les huit marches vers le bonheur". Dans une langue simple et directe, Bhante Henepola Gunaratana partage les enseignements de Bouddha sur la pleine conscience, et comment il est possible d'utiliser ces principes pour améliorer nos vies quotidiennes, approfondir notre pleine conscience et nous rapprocher de nos buts spirituels.

 

La paix du coeur, la lucidité, la compassion, la sagesse transcendante ne sont la propriété exclusive d'aucune religion ou tradition. Un livre accessible à tous, bouddhistes et non bouddhistes. Dans cet ouvrage, Hénépola Gunaratana expose, dans un langage simple et clair, le chemin qui mène à la cessation de la souffrance , l'octuple sentier : la compréhension juste, la pensée juste, la parole juste, l'action juste, les moyens d'existence justes, l'effort juste, l'attention juste, la concentration juste. Il illustre ses propos en utilisant des exemples issus de la vie quotidienne ainsi que des histoires du temps du Bouddha. Préface Arnaud Desjardins.

Vipassana est l'une des plus anciennes techniques de méditation de l'Inde. Il y a 2 500 ans, elle fut redécouverte par le Bouddha, qui l'enseigna en remède aux maux universels. Cette technique fleurit d'abord en Inde, mais s'y dégrada et disparut. La Birmanie conserva heureusement la forme originelle de Vipassana au fil des millénaires. Depuis 1969, elle a été réintroduite en Inde.

Vipassana est un terme pali signifiant " vision pénétrante " : voir les choses telles qu'elles sont. Le but de cette méthode de méditation, accessible à tous, est de purifier l'esprit, d'éliminer les tensions et la négativité. Elle a été enseignée par Shri Satya Narayan Goenka (1924-2013) et ses assistants dans de nombreux pays, et continue de l'être aujourd'hui.
Cet ouvrage est le premier qui décrit ce trésor spirituel de l'Inde.

 

.

Il y a des livres qui changent la vie. Bouddha est de ceux-là. Dans cette véritable bible de l'épanouissement, le plus grand maître bouddhiste d'Occident nous livre des trésors de sagesse. S'appuyant sur les expériences de ses nombreux élèves et sur son propre parcours, Jack Kornfield nous offre enfin une solution face aux conflits, à l'angoisse, au désespoir et au mépris de soi. L'amour bienveillant pour soi et pour les autres, la compassion, la gratitude et la joie sont notre nature originelle, avec laquelle il est possible de renouer. Laissez-vous guider par des exercices pratiques et accessibles à tous et commencez dès aujourd'hui votre révolution intérieure. Un guide au carrefour des pensées occidentale et orientale, pour se libérer de la peur, découvrir la beauté de l'impermanence, et enfin prendre soin de soi et du monde.

 

La méditation apparaît au cœur de l’expérience humaine. Elle requiert une disponibilité à tous les aspects de la vie tels qu’ils se présentent d’instant en instant, qu’ils soient tranquilles ou agités, satisfaisants ou décevants.La méditation ne saurait servir le dessein d’une époque particulière, car son sens est atemporel. En revanche le langage la décrivant doit sans cesse être revisité.

Ce livre parle du bouddhisme sans jargon ni terminologie obscure, de la notion d’éveil et de la façon de le pratiquer. Stephen Batchelor met à mal certaines fausses idées qui circulent sur le bouddhisme - Bouddha n’était pas un simple mystique, mais un homme pragmatique réfléchissant sur sa vie. Il n’a pas enseigné en quoi il fallait croire mais ce qu’il fallait faire pour changer de vie - comprendre la nature de son angoisse et son origine 'le désir' puis réaliser la cessation de ce désir pour cultiver une voie nouvelle. Le bouddhisme est donc avant tout une pratique et une action. Cette présentation éclairante s’organise autour de chapitres qui développent les idées fortes du bouddhisme - l’éveil, l’angoisse, la mort, le renouveau, le vide, la liberté.

 

Cet ouvrage nous fait découvrir l'expérience spirituelle actuelle de plusieurs femmes, asiatiques ou occidentales, issues de diverses traditions bouddhiques. Nonnes ou enseignantes renommées, elles sont ermite ou mère de famille, travailleuse sociale ou artiste. Toutes partagent la pratique de la méditation qui a transformé leur vie et insistent sur la possibilité pour chacun de prendre en main son cheminement spirituel. Généreux, profond, libre, joyeux, ce que ces femmes nous disent pour tous ceux et celles qui cherchent à intégrer la spiritualité dans leur vie quotidienne.

A dix-huit ans, en rupture avec une culture occidentale incapable de satisfaire sa quête existentielle, Stephen Batchelor quitte sa Grande-Bretagne natale pour un voyage initiatique qui le conduit en Inde, auprès de la communauté exilée réunie autour du Dalaï-lama. Fasciné par la spiritualité qu'il y découvre, le jeune hippie se convertit au bouddhisme et reçoit bientôt l'ordination. Pendant dix ans, de l'école tibétaine à la tradition zen qu'il explore tour à tour, le moine se heurte cependant à la pesanteur de rituels empreints de superstitions et au dogmatisme d'enseignements qui lui paraissent incompatibles avec la vérité profonde du Dharma, au point de renoncer à la vie monacale. Tissant une trame subtile entre son propre cheminement et l'histoire du Bouddha qu'il retrace, Stephen Batchelor nous entraîne à la recherche du message originel de celui-ci. En 2500 ans, le bouddhisme a fait preuve d'une remarquable aptitude à se réinventer dans des formes appropriées aux besoins de ses nouveaux adeptes. En le débarrassant de sa gangue théologique pour se livrer à une appropriation personnelle de son essence, Stephen Batchelor propose une autre manière d'incarner ses valeurs dans un environnement moderne et séculier.

La plupart des épopées spirituelles s'achèvent sur l'illumination ou l'éveil. Mais que se passe-t-il ensuite ? Qu'advient-il lorsque le maître zen rentre chez lui et retrouve femme et enfants ? Qu'arrive-t-il lorsque un mystique chrétien va faire ses courses ? À quoi ressemble la vie après l’extase ? Comment vivre de tout son cœur ce qui a été réalisé ?

C'est pour répondre à ces questions que Jack Kornfield a mené une vaste enquête auprès de nombreux maîtres et instructeurs qui, après avoir consacré leur vie à une recherche spirituelle, transmettaient à d'autres ce qu'ils avaient eux-mêmes reçu. Maîtres zen, lamas tibétains, rabbins, abbés de monastères, nonnes et yogis, disciples de longue date ou enseignants chevronnés, en acceptant de livrer en toute sincérité les difficultés auxquelles ils ont été confrontés, nous montrent que la sagesse ne consiste pas à nier nos faiblesses mais à les intégrer à notre démarche. Car, comme le dit l'adage : « Ou vous entrerez entier au Paradis, ou vous n'entrerez pas. »

Jack Kornfield nous invite à ne plus considérer l'éveil comme une fin en soi mais à privilégier une action éveillée qui, tout en accueillant nos plus profondes expériences spirituelles, accepte de procéder à un grand nettoyage intérieur.

Célèbre aux États-Unis dans les milieux de la psychologie et de la spiritualité en général et dans ceux du bouddhisme en particulier, Jack Kornfield partage dans cet ouvrage les fruits d’un parcours exemplaire. Après avoir été formé pendant cinq ans aux pratiques de méditation intensive dans un monastère bouddhiste de Thaïlande, il rentre aux États-Unis, persuadé d’avoir suivi une ascèse particulièrement efficace. Mais les états de conscience exceptionnels qu’il a connus ne l’ont en rien préparé à affronter ses problèmes existentiels. Ce constat douloureux l’amène à une profonde remise en cause de lui-même. Réalisant qu’un complément de formation lui est nécessaire pour se sentir aussi à l’aise dans l’effervescence de la vie contemporaine que dans les monastères d’Extrême-Orient, il explore en profondeur les approches psychologiques modernes.

Le thème fondamental de la complémentarité possible entre les voies orientales de transformation et les découvertes des différentes écoles de psychothérapie a rarement été traité de manière aussi exhaustive que par Jack Kornfield et les quelques spécialistes qui se rattachent à son école. Par ailleurs, à l’heure où certains enseignants de méditation insuffisamment préparés ont été sources de rumeurs ou même de scandales divers, et en accord étroit avec Sa Sainteté le Dalaï-Lama, Jack Kornfield est également le promoteur d'un mouvement d'exigence éthique rigoureuse dans le domaine de la transmission des enseignements spirituels. Ce n’est pas le moindre de ses mérites.

Dans cet ouvrage, qui témoigne de son expérience de disciple puis d’enseignant, Jack Kornfield examine une à une, avec autant d’humour que de sagacité, les questions qui se posent à tout Occidental en recherche. Au travers d'anecdotes et d'exemples vécus, il dissipe nombre de malentendus et beaucoup d'illusions. Ancré dans la réalité de notre société, ce livre est appelé à laisser une marque profonde dans le grand réveil spirituel de l’Occident.

J. Goldstein revient aux racines de la méditation – l’enseignement du Bouddha – pour nous permettre d’en comprendre le sens véritable, de développer notre attention et d'ainsi porter un nouveau regard sur nous-mêmes et sur le monde. Un guide accessible et un précieux compagnon sur la voie de l’épanouissement.

Sur la voie vers l'éveil et la liberté intérieure, Joseph Goldstein, avec ses quatre décennies de pratique et d'enseignement, est peut-être le plus précieux des guides.
Dans ce livre, il nous enseigne à vivre en pleine conscience en revenant aux racines de la méditation, pour une compréhension et une pratique authentiques. Il construit sa réflexion autour des notions qui constituent le coeur vibrant du bouddhisme : les sept facteurs d'éveil, les quatre nobles vérités et le noble octuple sentier, tels qu'ils sont développés par le Bouddha dans le Satipatthana Sutta, la source essentielle de Vipassana, une des formes de méditation les plus pratiquées aujourd'hui. Joseph Goldstein écrit : « La pratique de l'attention nous offre un véritable trésor de sens et de nuances qui peut enrichir notre vie de manière inimaginable. » Cet ouvrage vous donne les outils qui vous permettront d'extraire ce trésor par vous-même.

« Si le bouddhisme peut passionner un Occidental d'aujourd'hui, c'est d'abord en raison de la finesse souvent vertigineuse de ses analyses de l'esprit humain. C'est là le cadre qui permet de comprendre le sens de ce livre formidablement éclairant. Il est une carte de géographie d'un pays qui nous est trop inconnu : nous-mêmes ! » Fabrice Midal
« Joseph Goldstein a écrit un guide infiniment clair vers la pleine conscience. J'ai le sentiment d'avoir toujours attendu un livre tel que celui-ci ! » Sharon Salzberg

André Bareau, en rassemblant et commentant les écrits fondamentaux du bouddhisme antique, a constitué un livre essentiel qui pourrait correspondre à ce qu'est le Nouveau Testament dans le christianisme.Tous les textes, traduits par l'auteur, ont été choisis dans les Sutra-pitaka et les Vinaya-pitaka qui sont les sources les plus anciennes et les plus sûres pour connaître ce que fut la vie du Bouddha, son enseignement et les premières étapes de la formation de sa légende.

Les paroles du Bouddha peuvent être ainsi replacées dans le cours de sa vie qu'André Bareau nous convie à suivre dans l'Inde du VIe siècle. Ainsi, commenté par l'auteur avec un grand souci de concision et de clarté, s'élabore un enseignement, une initiation à un bonheur fondamental. Différent en cela des autres religions, le bouddhisme n'est pas une allégeance à Dieu, mais une doctrine de sagesse individuelle, une croyance en l'homme et en sa capacité d'un devenir meilleur. En accomplissant des existences successives jusqu'au but suprême : la fusion dans l'Absolu.

 

Les extraits des grandes oeuvres traditionnelles de l'Inde, du Tibet, de la Chine et du Japon réunis dans cet ouvrage présentent le bouddhisme à sa source. Prêtés au Bouddha ou composés par les grands maîtres qui lui ont succédé et ont revivifié son enseignement, ces textes décrivent une expérience qui ne se réduit nullement à une philosophie, à une morale ou à une sagesse. Les écrits canoniques, comme les traités des différentes écoles qui se sont formées au fil des siècles, témoignent en effet, au-delà de leurs variétés, d'une même expérience, celle d'une connaissance de nature mystique, qui est pure intériorité, où il n'y a nulle différence entre intérieur et extérieur. Cette expérience de l'Eveil se révèle à travers les grands textes d'une anthologie qui montre également les thèmes propres à chaque école en dégageant leur sens profond.

Le choix des oeuvres réunies dans cet ouvrage a été fait sous la direction de Lilian Silburn. Il rassemble des traductions, les premières en français, de Lilian Silburn, André Padoux, Yoshiro Imaeda, Etienne Lamotte, Ginette Martini, Catherine Despeux, Prithwindra Mukherjee, ainsi que des extraits de traductions dues à Rolf A. Stein, Paul Demiéville et Jacques Gernet.

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus