Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Cercle de lecture et d'étude des suttas avec Sophie Boyer le lundi 7 février à 19h30. Thème du mois : La prolifération mentale
Complet !

Information

Chers amis de Terre d'Eveil,

Dans le sillage du cercle de lecture, nous vous proposons cette année :

des soirées mensuelles de lecture à la découverte de textes
issus du Canon Pali animées par Sophie Boyer.

Bien que la démarche semble couvrir une approche théorique, elle
invitera le participant à s’engager directement avec les textes.

A travers une processus de lecture, d’assise, de réflexion et
d’écoute, le participant pourra découvrir comment le contenu d’un
texte s’applique à sa pratique, et aux activités de la vie
quotidienne.

L’objectif de ces soirées tourne autour d’un désir de parfaire une
connaissance des Suttas, mais aussi une connaissance de soi à
travers les récits du passé.

Il ne s’agit ni d’érudition, ni de
commentaires savants. En effet, l’intérêt est de cheminer
ensemble, et d’apprendre des uns des autres. De constater
combien l’échange nourrit, et combien l’écoute soutient cette
dynamique.

La structure et le contenu de ces soirées reposent sur le
"Commited Practitioners Program"  du Bodhi College.

Ces soirées débuterons par 30 ou 45 min de méditation.
Puis par petits groupes de 3, où l’occasion sera donnée de partager
notre ressenti. La soirée se terminera par l’ouverture de la discussion à tous le
groupe, et d’une courte pratique sur la bienveillance/la gratitude/la
joie appréciative.

Sophie sera présente en Zoom, les participants seront informés du lieu après inscription.

Tarif: 5 euros (adhésion obligatoire)

Premier thème:

LA PROLIFERATION MENTALE

Textes à lire:


MAJJHIMA NIKAYA
Sutta 18 - Le récit du gâteau de miel ou Mādhupindika Sutta
Sutta 19 - Le récit des 2 parts de le pensée ou Dvedhavitakka Sutta

Ils sont disponibles sur internet en suivant ces liens:

- MN 18

Suttacentral: https://suttacentral.net/mn18/fr/maes

Buddha-vaccana: http://www.buddha-vacana.org/fr/christian/mn018.html

Portail sans porte du canon pali: http://www.canonpali.org/tipitaka/suttapitaka/majjhima/mn018.html

- MN19

https://suttacentral.net/mn19/fr/maes

http://www.buddha-vacana.org/fr/sutta/majjhima/mn019.html

http://www.canonpali.org/tipitaka/suttapitaka/majjhima/mn019.html

 

Conseils pour la lecture:


La lecture des suttas peut parfois sembler complexe de par leur structure. En effet, les
nombreuses répétitions peuvent amener une certaine lourdeur. Il est utile de rappeler que
ces textes étaient avant tout transmis oralement. Ce qui explique peut-être cette structure
répétitive.
Il serait intéressant de prendre le temps de lire un Sutta sans vouloir tout
comprendre, mais plutôt de le laisser se distiller petit à petit. De noter quelles questions il
soulève, quel intérêt, quelle difficulté aussi. Le laisser prendre vie en soi.

 

Voici quelques questions permettant de s’engager avec les suttas:

Sutta 18:


1- Que pensez-vous que le Bouddha suppose lorsqu’il dit:
MN18 i109 « ...Que les perceptions souillées ne s’implantent pas chez le brahmane qui
reste détaché... » Autre traduction; « ...les perceptions n'obsèdent plus le brahmane qui
demeure dissocié... »


2- MN18 i109-110 Les anusayas ou tendances que le Bouddha décrit dans ces
paragraphes, sont elles des « prédispositions » immuables? ou peuvent-elles être
modulées par des changements intentionnels et comportementaux?


3- Que pensez-vous que le Bouddha suppose lorsqu’il dit:
« Ce qu’on saisit mentalement, on le développe » autre traduction « ce à quoi on pense,
on le complique »


4- Dans ce Sutta, le Bouddha décrit un processus. Pouvons-nous observer une forme de
dualité « moi » et « toi » dans celui-ci?


5- Qu’y a t-il de si « insatisfaisant » à propos des papañca (proliférations mentales)?

Sutta19:


6- Dans ce Sutta est ce que les pensées mènent nécessairement à la douleur?


7- Comment interprétez-vous « une pensée de renoncement»? (MN19 i116) 8-

Est que cela requiert un effort de se débarrasser (de faire cesser) du « processus de
pensée négative » que le Buddha décrit dans ce Sutta?


9- Qu’est ce qui ne va pas avec la pensée excessive? Avec le fait de trop réfléchir?


10- MN19 i 116 « Ce à quoi un moine pense souvent, moines, et qu’il examine beaucoup
attire de plus en plus son attention» ou autre traduction « Ce à quoi un bhikkhou pense et
réfléchit beaucoup devient l'inclination de son esprit".


Quelques questions pour orienter votre pratique:


Lorsque vous pratiquez, vous placez peut-être l’intention d’être conscient de votre esprit
ainsi que de vos pensées.
Qu’arrive-t-il à une pensée lorsque vous placez une attention et une conscience sans
réserve à celle-ci?
Pouvez-vous distinguer les différentes dimensions de pensées avec lesquelles vous vous
engagez? Quelles sont-elles?
Quelle est la place à la pensée réfléchie et investigatrice? Comment et quand vous
engagez-vous dans cette direction?
Qu’est ce qui est exprimé par « la forme et la tendance de votre esprit »?
Notez-vous les tendances répétitives de votre esprit - optimisme, pessimisme, aversion,
fantaisie, planification? Ces tendances vous aident-elles? Qu’est ce qui soutient, qui
nourrit ce qui n’apporte rien d’utile?
Quel est le climat ou « la météo » de votre esprit lorsque votre esprit n’est pas engagé
dans la prolifération ?
Pouvez-vous lors de ces moments de prolifération amener une intention de rassembler,
de calmer, d’éclaircir votre attention sans engager de tension ou de résistance?

Complet !

Contacts

Dates des ventes

Début
7 janv. 2022 à 00:00

Partagez cette page

Paiement en ligne

Tous les paiements en ligne sont protégés par le 3D-Secure (vérification avec un code reçu par SMS), quel que soit le montant.